LOGO AIVP.png

tel: +33 (0)2 35 42 78 84
fax: + 33 (0)2 35 42 21 94

aivp@aivp.org

5, quai de la Saône
76600 Le Havre [France]

©2019 by AIVP

  • Preto Ícone Twitter
  • Preto Ícone Facebook
  • Preto Ícone LinkedIn

10

PROTEGER LA BIODIVERSITE

La biodiversité ville port doit être préservée et protégée

Restaurer et protéger la biodiversité terrestre ou aquatique dans les villes et régions portuaires en :
  1.  Améliorant et maintenant la qualité de l’eau des bassins portuaires.
     

  2. Effectuant et publiant des recensements réguliers de la biodiversité sur le territoire Ville Port.
     

  3. Evitant toute destruction d’habitat naturel sensible dans l’aménagement des emprises portuaires terrestres ou aquatiques et par la régulation du batillage.
     

  4. Soutenant la société civile dans ses actions en faveur de la protection de la faune et de la flore sur le territoire Ville Port.
     

  5. Encourageant les programmes visant à la préservation, la restauration, la compensation et au développement de la biodiversité sur le territoire Ville Port. 

connexion à un sdg
exemple
Dunkerque [France]

Le Port de Dunkerque a rendu public en 2011 son Schéma Directeur de Patrimoine Naturel (SDPN) dans le prolongement de l’inventaire de la biodiversité qu’il avait engagé. Ce document d’orientation a désormais valeur de référence pour la prise en compte des milieux naturels dans les projets d’aménagement d’une zone portuaire très étendue (17 km de façade maritime et 7000 hectares de superficie terrestre). Le schéma s’articule en particulier autour de noyaux de biodiversité constitués soit de secteurs à forts enjeux qui seront préservés, soit de milieux dégradés qui seront restaurés. 

+ info

exemple
Riga [Lettonie]

Le port de Riga comprend sur son territoire plusieurs réserves naturelles d'une superficie totale de 75 ha, dont la réserve naturelle de Krēmeri et l'île de Mīlestības. De ce fait l'autorité portuaire a parmi ses responsabilités la protection de ces zones contre les menaces, notamment les débris de construction, les arbustes envahissants ou les ordures ménagères. Parmi les autres responsabilités figurent la création des conditions de nidification des oiseaux aquatiques et la surveillance de l'environnement. Les plans d'action généraux pour les zones ont été élaborés en coopération avec l'Institut de biologie de Lettonie, l'Agence de protection de la nature, et des ornithologues. Parmi les espèces d'oiseaux protégées dans ces réserves, on trouve le butor d'Amérique, Botaurus stellaris, et le harrier des marais occidental, Circus aeruginosus. Ces dernières années, la population de ces espèces est restée stable et niche activement dans ces zones.

+ info

laissez un commentaire

#aivpagenda2030